Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mardi 31 mars 2015

Flanby, le président charognard…


DeGaulle, infâme grand criminel compulsif, était assoiffé de sang frais… Du sang frais des Français. Des Français les plus valeureux. DeGaulle s'impliquait directement et compulsivement dans sa quête de sang… Mers-el-Kébir… L'Épuration… Capitulation du 19 mars 1962… Que de flots de sang versé… Sang français répandu par procuration expresse ou implicite. Par les communistes. Par le FLN. Par les Barbouzes. Sang exigé de tribunaux soumis…

Flanby relève d'une tout autre pathologie compulsive… Flanby raffole des cadavres… Pusillanime opportuniste, il se nourrit d'assassinats ou accidents bienvenus… Réjouissons-nous cependant que, bénies du Ciel, les victimes sacrifiées par DeGaulle restent à jamais préservées des simagrées charognardes à Flanby et ses frères…

Flanby dans l'exercice compulsif de simagrées charognardes…




"… ce n’est pas un émotif mais un personnage à sang froid… il est lisse, sans affect, d’une indifférence marmoréenne…"

Et voilà que Flanby, après avoir goûté aux délices de l'après-7-janvier, n'offre plus comme seule nourriture à sa quête tourmentée de popularité que des charognes… Le Mali, la Syrie, l'Afghanistan n'offraient que des sacrifices aussi lointains qu'anonymes… Faut dire que depuis ce fastueux 7 janvier notre président charognard se gave à la maison jusqu'à l'indigestion… J'ai bien mangé, j'ai bien bu. J'ai la peau du ventre bien tendu… Merci… Merci Charlie… Merci Dropped… Merci Tunis… Merci Andreas Lubitz…


Évocation d'un avion s'écrasant en chute libre, nouveau logo du compte twitter de l'Élysée !

Comble de cynisme, décidément déterminé à afficher sans vergogne ses instincts charognards, Flanby n'a pas hésité moins d'une semaine après le crash de l'A-720 de Germanwings à choisir pour logo du compte Twitter [https://twitter.com/Elysee_Com] du palais qu'il squatte l'évocation d'un avion s'écrasant en chute libre !  Des instincts pervers du président, soit… mais quel meilleur symbole pour ce pouvoir qui se crashe !… Que la chute soit rapide… pour que la France ressuscite…

Toujours dans la posture… Jamais authentique…



Un logo qui "tombe" mal pour @Elysee_com


Quand l'Élysée devient la risée du web avec son nouveau logo


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire