Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

dimanche 11 janvier 2015

L'union nationale s'impose… un préalable une dissolution de l'Assemblée Nationale…


Selon un sondage exclusif Ifop/Paris Match, face au terrorisme qui menace le pays, une majorité écrasante de Français (97%) veulent se rassembler par-delà leurs différences :
"Les Français u-na-ni-mes. C’est assez rare pour le souligner et une magnifique leçon envoyée aux hommes politiques. Les résultats de l’enquête Ifop/Paris Match confirment ce besoin évident d’unité nationale ressenti depuis l’attentat perpétré dans les locaux de Charlie Hebdo puis la folle traque des terroristes jusqu’en Seine-et-Marne et dans une superette juive porte de Vincennes à Paris. Bouleversés, 97% des Français approuvent cette volonté union nationale selon le sondage Ifop/Paris Match, réalisée les 9 et 10 janvier à la veille de la manifestation parisienne. 80% des Français jugent même ce rassemblement « tout à fait nécessaire ». Jeunes, vieux, diplômés ou pas, de gauche, de droite, tous veulent se rassembler. Y compris chez les sympathisants du Front national (72%)…"
L'Union nationale c'est une volonté politique… Ça ne passe pas par une marche opportuniste destinée à renforcer le pouvoir en place… L'union nationale ça suppose au préalable que l'on en crée les conditions : par une dissolution de l'Assemblée nationale… Que le pouvoir manipulateur soit pris à son propre piège… 

Toutes les conditions d'une dissolution sont plus que jamais réunies…

Une seule solution :
dissolution de l'Assemblée Nationale












1 commentaire:

  1. Un gouvernement d'union nationale ou un projet de gouvernement d'union nationale aurait obligatoirement pour condition préalable des élections législatives…
    Et si le projet était effectivement dans les plans à Flanby ? Au tout début d'année les services de l'Élysée nous ont annoncé une vaste campagne de communication de Flanby… une reconquête de l'opinion… Il est étrange que les attaques contre Charlie Hebdo et une épicerie juive coïncident avec ce plan de communication, actions terroristes qui viennent servir merveilleusement les plans à Flanby… Dès lors le citoyen lambda - même celui qui n'a jamais rien lu de Gustave Le Bon et de la psychologie des foules - est en droit de s'interroger… Et si la préparation de ces attentats étaient connue des services de renseignements français et donc de l'exécutif ?… On aurait donc laissé faire… Et l'exécutif aurait alors pris ses dispositions pour une gigantesque campagne d'exploitation de l'émotion suscitée… En dramatisant au besoin… La commandite des attentats resterait étrangère aux services français mais on aurait bien là un cas de commandite passive, en laissant les actes terroristes s'accomplir…
    Si c'était le cas, Flanby et ses services ne peuvent aujourd'hui que constater que combien leur plan de mobilisation de l'opinion fonctionne à merveille… Alors pourquoi ne se lanceraient-ils pas dans une campagne pour des législatives… Très certainement, gonflés comme la grenouille de la fable, ils envisageraient un succès de ces élections… En tout cas ce serait pour eux l'opportunité de limiter les dégâts d'une défaite…
    Alors oui, espérons que l'ensemble de la classe politique acceptera les conséquences d'une dissolution… même sans proportionnelle… Il faut aussi parfois savoir a priori ne pas être trop gourmands… et oser.

    RépondreSupprimer