Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

vendredi 12 décembre 2014

Le Parlement Européen à Bruxelles a sa Crèche de Noël, bénie par Mgr Bernard Fellay…


“La civilisation n’est plus à inventer : elle a été, elle est, c’est la civilisation chrétienne, c’est la cité catholique. Il ne s’agit que de l’instaurer et de la restaurer sans cesse sur ses fondements naturels et divins”.


Le parlement européen a sa Crèche de Noël…

Tandis que face à franc-maçonnerie l’affaire des crèches de Noël bat son plein en France, une belle Crèche a été installée dans le grand hall du Parlement européen de Bruxelles.
Ce sont quelques jeunes qui forment l’association « La Crèche du Parlement » qui près avoir obtenu les autorisations nécessaires, ont installé cette  belle Crèche ce lundi 8 décembre 2014.
En arrière plan, ils ont tendu deux grandes bâches portant ces inscriptions : « Merry Christmas » et « Gloire à Dieu au plus haut des Cieux, et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté ».

Ce 9 décembre 2014, une crèche de Noël a été inaugurée au Parlement Européen à Bruxelles et bénie par Mgr Fellay…


Ce 9 décembre 2014, à l'initiative de Civitas et avec l'appui de l'eurodéputé Mario Borghezio, une crèche de Noël a été inaugurée au Parlement Européen à Bruxelles et bénie par Mgr Fellay…


 
La crèche bénie par Son Excellence Mgr Bernard Fellay, Supérieur Général de la FSSPX

Une magnifique crèche de Noël, de grande taille, a trouvé sa place
dans l’espace officiel du Parlement Européen à Bruxelles
au milieu d’un hall central de l’institution européenne.


À 16 heures 30, ce mardi 9 décembre 2014 , le député européen Mario Borghezio a accueilli les personnes invitées à assister à l’inauguration de cette crèche de Noël. Des eurodéputés, des assistants parlementaires et des fonctionnaires européens, ainsi que quelques invités extérieurs, étaient présents.
Alain Escada, Président de Civitas, a brièvement pris la parole pour rappeler que cet Enfant-Jésus au centre de la crèche est appelé à régner sur les Nations et que tout pouvoir vient de Dieu.
En ce centenaire de la mort de saint Pie X, le président de Civitas a cité devant les eurodéputés ces paroles célèbres du souverain pontife :
“La civilisation n’est plus à inventer : elle a été, elle est, c’est la civilisation chrétienne, c’est la cité catholique. Il ne s’agit que de l’instaurer et de la restaurer sans cesse sur ses fondements naturels et divins”.
Ensuite, Mgr Bernard Fellay, qui avait personnellement tenu à être présent, a solennellement procédé à la bénédiction de cette crèche de Noël assisté de monsieur l'abbé Thierry Legrand, Supérieur du District de Belgique et des Pays-Bas.




Puis, à son tour, le Supérieur Général de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X s’est adressé aux présents en ces termes :
"C'est là que tout a commencé, dans la crèche. Il est donc normal que les dirigeants de l'Europe rendent hommage à ce Dieu qui vient au milieu des hommes pour les sauver, Lui qui est le Roi des Rois. Car rappellons-nous ce que disait dit le cardinal Pie : "si le moment n’est pas venu pour Jésus-Christ de régner, alors, le moment n’est pas venu pour les gouvernements de durer."
Par la bénédiction de cette crèche, l'Eglise va lier cet endroit à la grâce du Bon Dieu. Ce petit endroit va devenir un sacramental et profiter à tous ceux qui viendront se recueillir ici."
Dans un court entretien vidéo fourni par nos confrères de MPI, Mgr Fellay a invité tous les fidéles à avoir le courage de participer à la veillée du 17 décembre à 20 H 00 , devant la crèche de Noël, aux abords de la "Libre Pensée" à Paris.




Outre M. Mario Borghezio, organisateur avec Civitas de cette première, plusieurs eurodéputés ont assisté à cette bénédiction : français, anglais, grecs, portugais, et italiens.
Un salut spécial et nos sentiments très reconnaissants à M. Claudio Giordanengo, responsable des "Pèlerinages Pascendi", à qui nous devons toutes les démarches auprès des autorités de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X - et plus spécialement auprès de Mgr Bernard Fellay - pour parvenir à cette splendide mise en perspective de la crèche de Noël.
L’évènement était couvert en exclusivité par les journalistes de Médias-Presse.Info et de La Porte Latine.

Texte : Communication District de France
Crédits photos : LPL - Matthieu Croonen - Jean-Pierre Huguet




Soirée "Crèche" avec Civitas

La crèche de Noël est devenue l’emblème de la résistance à l’antichristianisme franc-maçon ! Le 17 décembre à 20 h, rendez-vous avec Civitas pour une veillée avec crèche de Noël à Paris aux abords du siège de la « Libre Pensée », sinistre repaire des ayatollahs de la laïcité.
Rendez-vous place de l’Estrapade, Paris 5e (intersection rue Lhomond et rue des Fossés-Saint-Jacques).



Cher Monsieur le Tribunal,

J'ai pris connaissance il y a quelques jours de votre décision d'interdire la crèche de Noël traditionnellement installée dans le hall du Conseil Général de la Vendée.

Quelle mouche vous a donc piqué ?

Vous avez fait des études je suppose. Peut-être savez vous donc que Noël vient du latin "Natalis" qui veut dire "Naissance". Alors je vais vous livrer un secret que vous voudrez bien transmettre à vos confrères qui peut-être nagent avec complaisance dans la même ignorance que vous. La naissance dont-il est question est celle d'un certain Jésus de Nazareth né il y a un peu plus de 2000 ans. Je dis ça parce qu'étant donné que vous n'avez pas interdit les illuminations de Noël, je suppose que vous ignoriez ce détail. Voyez-vous, Noël n'est pas l'anniversaire de la naissance du Père Noël (je suis désolé si je casse ici une croyance ancrée en vous) mais bien celle de ce Jésus. Interdire une crèche sans interdire toute manifestation publique de cette fête est aussi stupide que si vous autorisiez la fête de l'andouillette tout en interdisant la consommation d'andouillette le jour de la fête de l'andouillette.

La crèche c'est ce qu'on appelle une tradition. Et ne me faites pas croire, Monsieur le Tribunal, que le principe de la tradition vous est étranger. Sinon comment expliquer que les magistrats exercent leur métier dans un costume aussi ridicule si ce n'est parce qu'il est le fruit d'une tradition ?

Vous êtes un briseur de rêves Monsieur, vous êtes un étouffeur de sens. La crèche c'est Noël et Noël c'est la crèche. La crèche c'est aussi l'histoire d'une famille qui faute de droit opposable au logement est venue se réfugier dans une étable. C'est un signe d'espoir pour tous les sans-logement. La crèche c'est aussi un roi arabe et un autre africain qui viennent visiter un juif. C'est un signe d'espérance et de paix en ces temps de choc de civilisations et de conflit au Moyen Orient. la crèche c'est aussi des éleveurs criant de joie et chantant dans une nuit de décembre. Connaissez vous beaucoup d'agriculteurs qui rigolent en cette période de crise ? la crèche c'est un bœuf, symbole de la condition laborieuse de l'homme. Enfin, la crèche, c'est un âne, même si une rumeur court disant que cet âne a quitté la crèche en 2013 pour rejoindre le Tribunal administratif de Nantes.

Malgré le fait que vous allez sans doute, par souci de cohérence, vous rendre à votre travail le 25 décembre, je vous prie de croire, Monsieur le Tribunal, à l'expression de mes souhaits de bon et joyeux Noël.

Jean Pierre Santon



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire