Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

jeudi 21 août 2014

Trois semaines au cœur de l’État islamique… trois semaines un cœur de la duplicité occidentale…



Alain Juppé, le plus catastrophiquement surdoué de tous les politiciens de l'Ouest, tenait ces propos il y a moins d'un an, le 5 septembre 2013… Face à la détresse des Chrétiens d’Orient et des Yazidis, martyrs de l’État islamique, notre sang se glace à l’écoute de tels propos, encore récents, propos aussi irresponsables que criminels d’Alain Juppé : candidat à la primaire UMP pour l’élection présidentielle de 2017 ! Interrogé par Jean-Michel Apapthie, ce sinistre chargé des Affaires étrangères de Nicolas Sarkozy s’affirme comme un authentique djihadiste en départ pour la Syrie, plaidant les thèses américano-sionistes. Campé dans l'erreur, Alain Juppé ose revendiquer les bombardements contre la Serbie en 1999 et leurs désastreuses conséquences au Kosovo pour justifier un nouveau djihad, après le Kosovo, cette fois contre la Syrie…

Une série de vidéos troublantes, pernicieuses… Très vraisemblablement voulues par la propagande américano-sioniste… L'objectif : semer autant de troubles possibles dans une région afin de détourner une attention immédiate des relations israélo-palestiniennes… Un journaliste américain de Vice News a été admis - par quels accords ? - à suivre durant trois semaines le groupe sunnite takfiri, monstre contre nature enfanté dans la duplicité des États-Unis Israël Qatar réunis, l’État islamique, ex-État islamique en Irak et au Levant (EIIL)… De très belles images… Des gens malheureusement souvent sincères, les enfants évidemment toujours… Images poignantes qui ne peuvent appeler que compassion à l'égard d'une enfance ainsi mystifiée… Comment leur dire que cet Abou Bakr al-Baghdadi al-Husseini al-Qurashi onirique mystérieux sanglant, ce Calife auto-proclamé de l'État islamique est un agent sioniste, entraîné par Israël et les États Unis ?… Comment le dire, le faire accepter par ces jeunes vivant ailleurs, souvent en Europe, qui seront séduits par cet appel au jihad d'un agent qui en fait est leur pire ennemi ? À nous Français d'Algérie, cette mystification de peut qu'évoquer ces heures d'espérance vaine lorsqu'en mai 1958 nous acclamions - alors, nous étions jeunes nous aussi - un certain DeGaulle dont nous ignorions qu'il était déjà acquis à la cause des égorgeurs du FLN, avec la complicité des États Unis… Malheureusement comme les fourberies de l'Histoire se répètent ! sans que les jeunes et nouvelles générations puissent entendre l'expérience de leurs anciens… DeGaulle… Abou Bakr al-Baghdadi al-Husseini al-Qurashi… séductions mensongères, soif toujours inassouvie de sang, agents acquis à la cause des pires ennemis de ceux qu'ils manipulent : deux visages d'une même incarnation diabolique.

(Un sous-titrage en français peut éventuellement être activé)









Hollande confirme avoir livré des armes à l'opposition syrienne  : Enfin un aveu ! Comment qualifier en droit international le fait d’armer des terroristes ?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire