Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mercredi 19 mars 2014

Rivarol : vers une Bérézina électorale de la gôche, pour quelles conséquences bénéfiques ?



"Vers une Bérézina électorale de la gôche" Peut-être. Mais aucun des problèmes actuels du gouvernement de la France ne sera résolu par des élections… C'est tout le système qui est obsolète… C'est tout le personnel politique en charge des affaires ou y prétendant qui est à mettre définitivement hors-jeu… Que la signification des prochaines élections soit ramenée à sa vraie portée : insignifiante… Encore une tromperie prétendue "démocratique". Du dilatoire en attendant l'échéance inéluctable… 
 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire