Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

vendredi 7 mars 2014

N'oublions pas Antoine de Saint-Nicolas, poignardé la nuit du Nouvel An au Trocadéro…




Antoine de Saint-Nicolas, un jeune homme de 20 ans a été tué d'un coup de couteau vers 3 heures la nuit du Nouvel An, dans les jardins du Trocadéro… Il est intervenu contre une bande de voyous, protégés d'une démocratie dévoyée, qui avaient arraché le sac d’une de ses amies. Antoine, touché au niveau du thorax, est mort sur le coup.

Deux suspects, âgés de 30 et 34 ans, ont été interpellés ce mardi 4 mars. C’est sur le sac défendu par Antoine qu’aurait été retrouvé l’ADN de l'un des suspects, un Tunisien en situation irrégulière, connu des services de police, dont l’empreinte génétique était déjà fichée.

Les deux hommes, dont l'identité n'a pas été révélée, ont été mis en examen et écroués ce vendredi. Deux autres hommes, soupçonnés d'avoir également participé à cette mortelle agression, auraient pris la fuite à l'étranger quelques jours seulement après les faits. Les investigations se poursuivraient pour retrouver leur piste.

Facebook : Hommage à Antoine, poignardé au Trocadéro

Antoine, héros et martyr, poignardé par l'irresponsabilité électoraliste de nos dirigeants…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire