Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

lundi 17 mars 2014

Crimée : les chiens aboient, la Démocratie passe…


Barak Hussein Obama, Bazar-Henri Lévy, Fabius aboient… jappent… pleurnichent… jusqu’à extinction de voix… Et Flanby ? Un flan avarié ça dégouline… ça flasque… ça n’aboie pas, voyons !  Et la Démocratie, une fois  c'est pas coutume,  est passée. Grande Dame !

Feu d'artifice à Simferopol
pic.twitter.com/dmhqrWm0gT




Au sommaire de cette édition du 17 mars 2014 :

- La République est soit prodigue, soit à l'écoute, mais seulement avec les politiques.
- 5ème édition des Bobard d'Or : une belle réussite de la Fondation Polemia, contre la désinformation.
- Alexeï Pouchkov, président de la Commission des Affaires étrangères de la Douma, explique la position russe sur la Crimée, qui inspire la Vénétie. Avant la Bretagne ou la Corse ?
- Vitaly Klitschko, héros de la révolution ukrainienne, n'est-il pas qu'un porte-flingue de l'Union européenne ?
- Quand l'or se barre, le plomb arrive, généralement très vite : sombre perspective pour l'Europe de Bruxelles.
- Pendant que les USA font la fête en Ukraine, Fukushima, la Libye et la Syrie ont de bien tristes anniversaires.
- Français de Russie : rencontre avec le Taxi de Moscou, Stéphane Grangé.
- L'Académie des Beaux-Arts de Saint-Petersbourg sauvé des flammes, mais pas encore des eaux.
- L'émission "A bâton rompu" reçoit Hélène Richard-Favre, pour parler de la guerre oubliée de Crimée, de 1853.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire