Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mercredi 8 janvier 2014

La Grande Mosquée de Paris s'inscrit dans l'Histoire glorieuse de la France et son patrimoine



La Grande Mosquée de Paris est inaugurée le 16 juillet 1926, en présence du président Gaston Doumergue et du sultan du Maroc Moulay Youssef. Doumergue célèbre alors l’amitié franco-musulmane scellée dans le sang sur les champs de bataille européens et affirme que la République protège toutes les croyances…

Comment ne pas s'élever contre cette polémique imbécile répercutée sur de nombreux sites :

"Le lycée Ker Siam de Dinan veut obliger ses élèves à visiter la Grande Mosquée de Paris"


Une polémique révélatrice d'une profonde ignorance de notre Histoire… Des parents ignares à qui l'on n'a jamais appris dans quelles circonstances la Grande Mosquée de Paris a été construite. Un monument qui incontestablement s'inscrit dans l'Histoire glorieuse de la France et reste un monument inséparable de notre patrimoine national.

Ces gens-là, parents d'élèves du lycée Ker Siam, savent-ils seulement quels sont les liens de leur province et de leur ville avec le Siam… Ces gens-là savent-ils qu'à présent à Bangkok existe une "rue de Brest"…

Un bémol quand même, comment les accompagnateurs des élèves présenteront la Grande Mosquée de Paris à des jeunes gens qui ne demandent qu'à apprendre et à savoir ? Malheureusement nous savons pertinemment que l'école publique franc-maçonne est l'instrument privilégié de désinformation de la "République". Ce n'est pas la visite en elle-même qui peut être contestée mais la façon dont cette visite sera présentée à de jeunes esprits…



Un excellent article :

Alexandre Gerbi : Réponse et réflexions au sujet du rapport contesté sur l’intégration​


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire