Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

dimanche 29 décembre 2013

Il n'y a pas d'affaire Dieudonné, mais sûrement une affaire Valls…







Dans cette vidéo révélée en 2011 par Oumma, le ministre de l'Intérieur du gouvernement actuel de la République française Manuel Valls affirme, entre autres paroles stupéfiantes, être « par sa femme, lié, de manière éternelle, à la communauté juive et à Israël ». Le ministre français de l'Intérieur travaillerait-il pour un pays étranger : Israël ? Israël et la France auraient-ils obligatoirement vocation à poursuivre partout et tout le temps une même politique ? Pour nombre de politiciens français de droite comme de gauche cela semble aller de soi.

Une information dérangeante pour celui qui viserait Matignon et l'Élysée. Une information embarrassante pour un politicien fébrile qui voudrait censurer un comédien qui, dans un style très personnel, ne fait que dénoncer des faits établis. Que cette satire sans concession déplaise à ceux qui en offrent la trame, soit. Que ceux-là veuillent interdire les spectacles de ce comédien, c'est de leur part être de bien mauvais démocrates.

La France s'enorgueillit d'une longue tradition de chansonniers… Des chansonniers qui restent certes des amuseurs, mais qui dans un pays démocratique et de libre expression sont aussi là pour dénoncer les éventuels travers des hommes de pouvoir. Et être par là-même un frein aux tentations de dérives et d'excès de pouvoir de ces politiciens. Les rois eux-mêmes, au temps de la monarchie absolue, avaient leurs bouffons ! Manuel Valls et la clique qui a confisqué le pouvoir en France prétendraient-ils exercer une toute-puissance que ne se sont jamais octroyée les monarques les plus omnipotents ?







Compte-rendu de la conférence de Dieudonné au théâtre de la Main d'or
… Se réclamant fièrement de la paternité de la quenelle, l’humoriste précise qu’elle ne lui appartient plus. Et pour cause. D’un geste potache, repris ici et là, faire croire que c’est antisémite est une dangereuse dérive autoritaire, a-t-il estimé. Le public présent le lui a rendu bien, devant des journalistes perdus, hébétés et médusés. Dieudonné les a ensuite taclés, en se demandant pourquoi, alors qu’ils lui crachent à la gueule depuis 10 ans, viennent maintenant lui demander des interviews. Il a annoncé avoir établi une loi selon laquelle, il posera aussi des questions. S’amusant avec la demande de Canal+, il a déclaré que ces derniers ont dit que ça ne sera pas possible. Il se mit à rire aux éclats, une façon pour lui de dire qu’il n’a nullement besoin d’eux pour remplir les salles. L’humoriste allait alors annoncer une nouvelle à faire pâlir de jalousie les autres humoristes. En effet, pour le début de sa tournée "Le Mur", à Nantes, près de 6000 places ont déjà été vendues. Alors Valls, la sens-tu ?






Quand la démocratie est en danger… des attitudes à vous foutre la chair de poule…

Manuel Valls lors du congrès annuel du Parti socialiste
le 27 octobre 2012 à Toulouse
Le national-socialiste Adolf Hitler
lors d'un discours en 1933



DIEUDONNE, NÜREMBERG, GAYSSOT, SIONISME, SEMITISME, MANUEL VALLS, ECHO DES MONTAGNES, FREDERIC BERGER

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire