Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

lundi 23 décembre 2013

Dieudonné : "François, la sens-tu qui se glisse dans…, la Quenelle !"


Quand Dieudonné célèbre Flanby… Une attention appuyée, et inattendue de l'humoriste à l'intention d'un politicien passé maître dans l'art de se ridiculiser lui-même… À chacun de juger. Flanby avait-il vraiment besoin des services d'un Dieudonné ? Quoique pour la crédibilité de la France, il reste préférable que les rôles ne soient pas confondus… Il n'appartient pas à un prétendu moi-président de jouer éternellement au bouffon.  Encore moins d'afficher son ivresse chaque fois qu'il se trouve en la compagnie qui lui est la plus chère, aujourd'hui avec le CRIF,  il y a peu en "Israël".










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire