Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mercredi 20 novembre 2013

Esteban Morillo, 20 ans, victime d'un guet-apens… Serge Ayoub : "J'Accuse !"…



"N'est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, accomplit, dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d'elle-même ou d'autrui, sauf s'il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l'atteinte."
Article 122-5 du Code Pénal alinéa 1


Esteban Morillo, 20 ans, victime d'un guet-apens tendu par une bande de forcenés bobos "antifa"




Serge Ayoub : "J'Accuse !"…



Serge Ayoub, leader des Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires, accuse à propos du guet-apens tendu à Esteban Morillo, 1,80 mètre à peine 66 kg, né le 4 décembre 1992 à Cadix, ainsi qu'à son amie Katia Veloso… Il est établi que Katia Veloso et Esteban Morillo étaient fichés et recherchés par les "antifa" depuis décembre 2012… Donc un acte prémédité par une des hordes "antifa", des partisans d’« Action antifasciste Paris Banlieue », avec parmi ceux-là une tête-à-claque claquée ancien suiveur des Redskins de Brest, ces « Skinheads communistes »… chasseurs forcenés de militants de droite…

Serge Ayoub accuse les médias, Flanby et son gouvernement, Mélenchon, la gauche, l’extrême-gauche, les "antifa" de se rendre coupables avec cynisme de mensonges, manipulations, falsifications, propagande, inversion des faits, suite à la mort accidentelle de cet agresseur provocateur-bobo-maso militant d'une extrême gauche ultra-violente… Serge Ayoub accuse les médias, Flanby et son gouvernement, Mélenchon, la gauche, l’extrême-gauche et les "antifa" de faire effrontément pression sur la Justice à des fins de propagande et répression politiques pour salir et faire condamner l'innocent, Esteban Morillo, contre lequel un guet-apens prémédité depuis décembre 2012 - six mois ! - a été tendu.

Un entretien par lequel Serge Ayoub nous livre de nombreuses informations et témoignages concordant tous à prouver le guet-apens tendu à Esteban Morillo personnellement visé par un groupuscule de forcenés "antifa"…  Un réquisitoire magistral contre les thèses de l'accusation, celles des médias et d'une clique gouvernementale aux abois.





En compagnie de Roland Hélie, Serge Ayoub précise ses accusations… parle de ses relations avec Katia Veloso et Esteban Morillo…  annonce qu’il déposera plainte contre Caroline Fourest, qui l’a qualifié de néo-nazi… accusation infondée, de celles qui font qu’un jeune patriote tel Estéban Murillo croupit en prison pour avoir défendu sa vie, celle de ses amis et de sa compagne… Un témoignage qui permet de mesurer toute l’ampleur et le cynisme de la manipulation politico-médiatique infligée au peuple français… avec pour corollaire une immense injustice envers un jeune patriote innocent. 




Contre les prétentions du gouvernement de dissoudre les JNR : conférence de presse samedi 8 juin à Paris...
… notre compassion ne va pas vers celui qui voulait faire la « guerre aux fascistes » et qui en a payé le triste prix. Notre compassion va vers Estéban, Katia et ceux qui sont encore en prison parce qu’ils ont été agressés par cette bande de larbins du Système et qu’ils se sont, en Européens dignes de ce nom, défendus.

Pour conclure cette conférence de presse, laissons le mot de la fin à Roland Hélie : « Après tout, lorsque l’on a un Président de la République qui confond les Japonais et les Chinois, il ne faut pas s’étonner que le Premier ministre confonde les agresseurs et les agressés »…

Soutien à Esteban, victime de la répression politique française

Antonin Bruniquel : Méric, petite frappe et tête à claque devenue égérie de la gauche



1 commentaire:

  1. merci pour votre courage,quand on voit la lachete des gouvernements
    successifs,sarko , maintenant hollande et sa clique.
    les medias le petit doigt sur la couture du pantalon ,, ce qu il en reste,je suis expa en asie dommage j aurai ete a vos manifs
    merci encore pour la france

    RépondreSupprimer