Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mardi 17 septembre 2013

Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois victimes de la haine anticatholique de la République


Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois sont placés en redressement judiciaire


Chaque année, les Petits Chanteurs à la croix de bois parcourent la planète. Ils donnent près de 120 concerts par an. Quand ils ne sont pas en tournée, les 80 enfants, âgés de 8 à 15 ans, posent leurs valises à Brienon-sur-Armançon, dans l'Yonne. Là, ils partagent leurs journées entre travail scolaire, formation musicale, technique vocale et polyphonie.

Mais, cette belle mécanique, née en 1907, connaît des ratés. La Manécanterie a besoin d'urgence de 200 à 300 000 euros pour continuer à vivre.

Ainsi le harcèlement dont est victime cette manécanterie d'enfants catholiques va t-il finir par aboutir ? La dernière contrainte infligée par l'administration de la république pourrait être le coup fatal : l'obligation imposée par le ministère du Travail de deux journées de repos par semaine de tournée. Autant dire, un concert et des recettes qui s'évanouissent…

Si rien ne change les Petits Chanteurs auront, cette année, effectué leur dernière rentrée scolaire…

"L’accumulation des contraintes imposées progressivement par la Direction du travail depuis plusieurs années met en péril la viabilité de cette œuvre centenaire de renommée mondiale.

Les recours auprès du ministre du Travail, relayés par des élus de tous horizons, n’ont pas obtenu à ce jour la réponse annoncée. Dans un contexte économique qui provoque également une baisse sensible de ses recettes, l’association a demandé sa mise en redressement judiciaire, prononcée le 13 septembre 2013.

La manécanterie ne dispose d’aucune subvention publique de fonctionnement pour financer son projet éducatif et permettre aux enfants de chanter à travers le monde leur message de paix. Ses seules ressources proviennent des concerts, des contributions des parents et de dons ponctuels.

Pour pérenniser son œuvre, cette école de vie unique lance ce jour une campagne nationale d’appel public à dons relayée sur son site www.pccb.fr. Les donateurs bénéficieront de la réduction d’impôt pour dons aux œuvres".






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire