Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

jeudi 1 août 2013

Le roi Bhumibol Adulyadej et la reine Sirikit quittent Siriraj pour Klaï Kangwon à Hua Hin


Le roi Bhumibol Adulyadej, la reine Sirikit et le prince héritier Maha Vajiralongkorn

L'hôpital Siriraj, en bordure du Chao Phraya à Bangkok

Leurs Majestés le Roi Bhumibol Adulyadej et la Reine Sirikit quittent cet après-midi à 16 heures l'hôpital Siriraj pour leur palais préféré, Klaï Kangwon à Hua Hin… Depuis septembre 2009 en raison d'une santé fragile le Roi résidait à l'hôpital Siriraj, où l'a rejoint la Reine Sirikit depuis août 2012… Toutefois ce séjour à Hua Hin ne serait que temporaire…

Cette sortie annoncée du roi Bhumibol Adulyadej de Siriraj pour son palais de Hua Hin a déclenché une immense vague d'enthousiasme chez les Thaïlandais. Des centaines de milliers d’entre eux se préparent à acclamer le passage du cortège royal tout au long du trajet de Bangkok à Hua Hin. Le roi Bhumibol reste extraordinairement vénéré, authentique héritier des pères de la Nation thaïlandaise… Une fois de plus sera réaffirmé le prestige d’une dynastie issue du XVIIIème siècle consacrant la résurrection du Royaume de Siam après l'effroyable sac d'Ayutthaya par les Birmans. Une fois de plus sera réaffirmée à la face du monde la supériorité de la monarchie sur tout autre régime politique…






Hua Hin se prépare à accueillir Leurs Majestés…


Un aspect du palais Klai Kangwon situé entre Hua Hin et Cha-am


Thai king to leave hospital after four years

Their Majesties to visit Hua Hin on Aug 1

Lire aussi :

Combustões : Entrevista sobre os Portugueses do Sião

1 commentaire:

  1. Pardonne-moi un complément indispensable, en forme de paraphrase de ton texte…

    "Une fois de plus sera réaffirmé le prestige d’une dynastie issue du XVIIIème siècle consacrant la résurrection du Royaume de Siam après l'effroyable sac d'Ayutthaya par les Birmans."


    Sac d'Ayutthaya par les Birmans : 1767… Un peu plus tard, vers la même époque : effroyable sac du Royaume de France par les francs-maçons… Si le Royaume de Siam a vaillamment ressuscité, le Royaume de France ne s’est toujours pas remis des massacres francs-maçons, bien plus la France reste toujours dominée par l’ennemi mortel de son identité ancestrale, la franc-maçonnerie…

    "Une fois de plus sera réaffirmée à la face du monde la supériorité de la monarchie sur tout autre régime politique…"

    RépondreSupprimer