Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

jeudi 6 juin 2013

Quand Flanby sème la guerre civile en France, cynisme (ou humour ?) de l'Unesco qui le décore d'un prix de la paix… qui sera apprécié comme il se doit par les touaregs…



Ouest France : "Flanby reçoit mercredi à Paris le Prix de l’Unesco pour la paix en présence des principaux dirigeants ouest-africains, venus lui rendre hommage pour son action militaire au Mali, au moment où la tension remonte dans le nord du pays"…


François Hollande et Abdelaziz Bouteflika co-responsables du nouveau terrorisme au Mali
Les populations touarègues et arabes du nord du Mali tombent de Charybde en Scylla. Après le règne des obscurantistes « islamistes », voici venu le temps de la terreur des soldats maliens. Ils doivent ce « bonheur » à la douce France et à la courtoisie et à la précieuse assistance du président Bouteflika, surnommé Abdelkader El Mali pendant la guerre de libération nationale. Amorcée sous un déluge de feu, transité par l’Algérie et ayant causé des dizaines de morts, l’opération Serval a fait plus de victimes que le terrorisme qu’il prétend combattre…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire