Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

vendredi 22 mars 2013

Offrandes et recueillement à Bang Rajan, haut-lieu de la résistance thaïe face aux Birmans


Nai Tong Men, sur son buffle d’eau, entouré de ses compagnons villageois-guerriers de Bang Rajan [บางระจัน]…
En 1765, ils combattirent héroïquement l'armée des Birmans, leurs éléphants, leurs armes à feu…


Des offrandes somptueuses dont disposeront les moines…



L’hindouisme, le bouddhisme comme leurs sœurs en spiritualité les religions orthodoxe, catholique, uniates ne connaissent comme interdits que les offenses à la loi naturelle professée par le Bouddha Shakyamuni, cette loi de Dieu professée par Jésus Christ, bien loin des vulgaires interdits alimentaires du Lévitique et de ses plagiaires…Toutefois l'on respectera, et donc on s'interdira de manger tout animal avec lequel s'est établie une réelle complicité, notamment tout animal protecteur,  allié dans le travail, dans le combat contre l'ennemi ou simplement animal de compagnie… À Ban Bang Rajan, bien évidemment on ne sacrifiera jamais un buffle d'eau…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire