Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

vendredi 8 mars 2013

Les Femen s'invitent à la journée internationale de la femme 2013 : « Nos seins, nos armes »

Pour 2013, les Nations Unies ont choisi pour thème de
la Journée internationale de la femme célébrée le 8 mars de chaque année :
« Une promesse est une promesse :
il est temps de passer à l’action pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes ».


Un ramassis d'étrons dépoitraillés échappés de fosses septiques d'Ukraine…


8 mars 2013 : La Une de la semaine


Femmes mais pas Fem'haine : "déclaration de guerre" à la bêtise et à la haine qu’incarnent les Femen

Les Femen payées par les Soros et compagnie prétendent défendre les femmes et le féminisme quand elles ne font que les prostituer et les asservir au modèle dominant. Des jeunes femmes catholiques du mouvement nationaliste Renouveau français ont investi leur local comme les Femen ont investi Notre-Dame et les espaces des catholiques. Bravo à elles et merci à ces jeunes femmes de rétablir les vraies valeurs des femmes.

Cette première action est une « déclaration de guerre » à la bêtise et à la haine qu’incarnent les Femen, sous le vocable trompeur de « féminisme ». Les Françaises sont dans leur très grande majorité plus proches des valeurs que défendent les militantes du Renouveau français, que de celles d’une minorité de bobos libertaires.



Femmes mais pas Fem'haine 

Les Fem'haine sextrémistes dépoitraillées enragées prétendent défendre les valeurs des femmes ?
Les VRAIES femmes n'ont pas dit leur dernier mot.
Non, les Fem'haine ne défendent pas les femmes, mais seulement la vulgarité et la haine du christianisme.
Merci aux jeunes femmes du RENOUVEAU FRANÇAIS !


*      *
*


Du Tonkin 1924 au temps "regretté" de la cadouille à aujourd'hui et cette journée internationale de la femme marquée par l'agitation furieuse des Femen…

Et pourquoi ne pas restaurer la cadouille spécialement à l'intention de ces furies ?

26 novembre 1924

"… Photo rétrospective. Les bons principes se perdent et la cadouille n’existe plus. Une justice similaire pourrait peut-être, être appliquée dans les ménages à condition que ce soit le mari qui soit juge et exécuteur. La photo est d’ailleurs inexacte, la culotte du patient devrait être baissée…"





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire