Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

samedi 8 décembre 2012

Les visages de la méthamphétamine… "crystal", "ice", "tina"… "yaa baa" en Thaïlande…


Une campagne de dissuasion choc diffusée par Rehabs.com montre les effets dévastateurs de la prise de méthamphétamine. Cette drogue très violente, synthétisée à partir de substances chimiques, est également connue sous le nom de "crystal" ou "crystalmet", "ice", "tina"… "yaa baa" en Thaïlande où ses ravages restent particulièrement  préoccupants. Elle se présente sous la forme de cristaux blancs ou jaunes, de poudre cristalline sans odeur et au goût amer, généralement en comprimés en Thaïlande. Plus rarement en gélules. Elle peut être inhalée, ingérée, fumée ou injectée. Elle provoque très rapidement une perte totale de l'appétit donc un amaigrissement, une insomnie complète, de l'anxiété, des attaques de panique, des crises de paranoïa, des hallucinations, une insensibilité à la douleur (brûlures de cigarette, automutilations) et des dégâts spectaculaires sur les dents et les gencives. Les images présentées dans cette vidéo ont été conservées par un officier de police américain (Oregon), depuis 2004. Son but : sensibiliser les enfants sur les méfaits de la drogue.









Yaa Baa (ยาบ้า ) : Wiwat Polamuang et la nouvelle campagne anti-drogue en Thaïlande

The Bankgkok Hilton : Bang Kwang

Pierre-Arnaud Chouvy et Joël Meissonnier : YAA BAA. Production, trafic, consommation de méthamphétamine en Asie du Sud-Est continentale, éditions L'Harmattan



"Bambat Phiset" - บำบัดพิเศษ


Söndag : möt Kim Eriksson Sirawan

"Bambat Phiset" (บำบัดพิเศษ) : Central Correction Institution for Drug Addicts (ทัณฑสถานบำบัดพิเศษกลาง - คลองเปรม)

La méthamphétamine et ses victimes…





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire