Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

jeudi 8 novembre 2012

Nouvelles des enfers… ni pardon ni paix ni oubli pour l'infâme criminel compulsif DeGaulle et ses maudits complices…


Quels criminels sortis de l'ombre oseront fleurir la fosse où croupit sa charogne ? … Et toc ! Florian Philippot est vice-président du Front national À l’occasion des 42 piges du clapsage de DeGaulle, il est allé déposer une gerbe sur sa fosse à Colombey-les-Deux-Églises. Et alors ? Alors, c’est à gerber

Si récemment Steve Jobs a bien été découvert en un coin de paradis par l'abbé de Dhammakaya, Le Bourricot  depuis plusieurs années a retrouvé la trace de l'infâme criminel compulsif DeGaulle… en un coin d'enfer tenu secret dans les environs de Pathein… Que chacun se rassure, jour et nuit de braves et dévoués démons parmi les plus zélés du lieu se relayent pour que son tourment soit pour l'éternité à la hauteur des crimes commis… Une photo volée qui en donnera une preuve irréfutable aux plus septiques…

DeGaulle sitôt clapsé plantant sa piteuse crapette solitaire charentaises et camomille, illico les enfers l'ont réceptionné…



La face cachée de Charles DeGaulle, grand criminel

Rappel pour un 18 juin

Pierre Spiteri : "Tragiques faits occultés similaires à la fusillade de la rue d’Isly, 26 mars 1962"

Au tribunal ! DeGaulle : 26 mars 1962 (massacres population civile - 1)
 
À charge contre un criminel compulsif, DeGaulle : prémisses d'un massacre… 
   
Rappel (partiel) des crimes de DeGaulle envers ceux qui servent la France 
 
Nécrologie

Mort d'un pourri : Charles le Renégat 22 novembre 1890 - 9 novembre 1970 (excellente vidéo)

Konigsberg - 9 novembre 1970 : mort de la Grande Zohra

Konigsberg - DeGaulle : "Je vous hais ! Compris ?"

Contrairement à la légende, DeGaulle s'adressant aux Français d'Algérie leur a dit :

"JE VOUS HAIS ! COMPRIS ?"

Mais le bon peuple avait compris :
"Je vous ai compris !"
L'infâme criminel compulsif DeGaulle ne savait pas prononcer les H aspirés
C'est pourquoi il a préféré donner l'indépendance à ses amis fellaghas du FLN assassins de Français
Puis tous les présidents qui lui ont succédé n'ont cessé de lécher les babouches du FLN algérien toujours au pouvoir

Ce DeGaulle c'était vraiment une merde…

Sitôt clapsé plantant sa piteuse crapette solitaire charentaises et camomille, illico les enfers l'ont réceptionné… 
 

 

2 commentaires:

  1. Rappelons que le gaullisme reste une maladie mentale… C'est
    Gilbert Palvadeau lui-même, cet assassin de sang-froid d'un gamin innocent de 16 ans, Noël Mei qui l'a publiquement affirmé… Un assassinat  sous une pulsion de gaullisme… "Je suis un gaulliste inconditionnel" , s'est-il lamenté (ou vanté) pour toute défense… Ce qui est certain c'est que cet assassin n'a jamais été inquiété… Fou ? Pas même interné… Bien plus quelques mois plus tard, Jean Foyer, ministre gaulliste de la justice, le nommait substitut du procureur à Troyes… Un déni de diagnostic… Fous et assassins, les gaullistes étaient alors les maîtres de la France… Et le sont demeurés longtemps encore, exempts du bagne tant mérité ou de l'enfermement psychiatrique…

    L'assassinat de Noël Mei, 16 ans, le 19 janvier 1962


    Rappel pour un 18 juin

    RépondreSupprimer
  2. Est-ce violer un secret que de dire que l'on peut encourager ces dévoués démons en faisant un don à la pagode Paya Sattayaw de Pathein…

    RépondreSupprimer