Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

dimanche 17 novembre 2013

Loy Krathong : émerveillement d'une nuit de pleine lune…




Le Loy Krathong, dont l’origine remonte à l’ancien royaume de Sukhotaï au XIIIème siècle, est célébré par les  Thaïlandais la nuit de la pleine lune du douzième mois… Il s’agit de « remercier la déesse de l’eau Phra Mae Khongkra qui offre le précieux liquide aux hommes pour leur survie, et aussi de demander pardon de toutes les souillures faites à la rivière ».

Dans le même temps à Phnom Penh au confluent du Tonle Sap et du Mékong lors de la pleine lune douzième mois est célébrée la Fête des eaux…

Dans la nuit de ce dimanche 17 novembre donc, nuit de la pleine lune du douzième mois en cette année 2556, des millions de Thaïlandais se rendront près d’une étendue d’eau, lac, fleuve, rivière, bassin… et revivront le rite du loy krathong.

"Loy" signifie "faire flotter" ou "laisser dériver".  Le "krathong" est une petite corbeille dont la composition varie d’une contrée à l’autre. Le plus souvent le krathong est fait d’un bout de tronc et de feuilles de bananiers, décoré d'orchidées et autres fleurs, planté de trois bâtons d’encens et d'une bougie…  Il peut parfois être fait à partir d’écorce de noix de coco. Dans le passé, il était coutumier de déposer des piécettes ou un morceau de noix de bétel sur la corbeille flottante. Aujourd'hui, seules des pièces de monnaies sont déposées sur les krathongs… au grand bonheur des enfants postés un peu plus loin dans l'eau pour les récupérer. À Bangkok, sur les rives du Chao Phraya des milliers de poissons sont libérés et rendus à la rivière…

Le rite de base consiste à poser un krathong sur l'eau et le laisser s'éloigner… Pour tous, c'est un rite de purification des choses négatives accumulées l’année écoulée. C'est aussi un instant d'un grand romantisme… Les jeunes couples laissent partir, unis, un même krathong faisant pieusement vœu d’amour éternel. Si le krathong reste illuminé après la mise à l’eau les amoureux sont assurés que tous leurs souhaits seront exhaussés.

C'est à Chiang Mai que la fête est la plus merveilleuse, des milliers de lanternes en papier (yi peng), gonflées à l'air chaud selon le principe de la montgolfière, s’envolent dans les cieux par une magnifique nuit de pleine lune…



Programme 2013 de Loi Krathong


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire