Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mardi 27 novembre 2012

Les "brouteurs" : une pépinière de jeunes auto-entrepreneurs opportunistes…



De nombreux hommes crédules se déshabillent devant leur webcam sans savoir qu'il s'agit à l'autre bout de jeunes escrocs de Côte d'Ivoire…
Le gogo, une ressource inépuisable

Ces jeunes "brouteurs" ne peuvent qu’être encouragés et félicités pour leur œuvre de salubrité sur la Toile… À coup sûr plus efficaces que toutes les polices, tous les juges d’instruction, tous les censeurs… Qui a été hameçonné et brouté ne reviendra pas…

Une inquiétude cependant quant à l’avenir de ces jeunes entrepreneurs… Pourquoi gaspillent-ils ainsi dans les bars un capital si civiquement gagné… Ne comprennent-ils pas que qui prend se fait prendre par plus malin ? La fable de la cigale n’est-elle plus enseignée à l’école ivoirienne ? À leur décharge pourtant, ils savent ces jeunes innovateurs que le gogo c’est pas du pétrole, c’est pas une énergie fossile, c’est pas une denrée rare… Le gogo c’est une ressource renouvelable aussi inépuisable que protéiforme…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire