Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mercredi 14 novembre 2012

Christianophobie israëlienne : « Les Juifs devraient se réjouir de l’islamisation de l’Europe »


Le rabbin israélien Baruch Efrati, directeur d’une école religieuse en Cisjordanie, vante les bienfaits de l’islamisation de l’Europe : « Les Juifs devraient se réjouir de l’islamisation de l’Europe »

Les Juifs devraient se réjouir que l’Europe chrétienne soit en train de perdre son identité, à titre de punition pour ce qu’elle nous a fait pendant des siècles quand nous y étions en exil.

Nous ne pardonnerons jamais aux chrétiens d’Europe d’avoir égorgé des millions de nos enfants, de nos femmes et de nos vieillards… Pas seulement lors de l’Holocauste récent, mais à travers les générations, d’une manière systématique qui caractérise toute les factions du christianisme hypocrite…

À présent, l’Europe est en train de perdre son identité au profit d’un autre peuple et d’une autre religion, et il n’y aura pas de vestiges et pas de survivants de l’impureté du christianisme, qui a versé une quantité de sang qu’il sera incapable d’expier .

Le christianisme est une idolâtrie alors que l’islam est seulement une religion qui se trompe dans ses jugements sur ses prophètes, mais qui est relativement honnête. 

Avec l’aide de Dieu, les goys européens vont adopter un mode de vie plus sain, décent et intègre, loin d’un christianisme hypocrite paraissant pur mais profondément corrompu.”


La présence musulmane en Europe en 2010 et son évolution projetée sur 2030

L’échange a d’abord eu lieu en hébreu. Il vient d’être traduit sur Ynetnews, le site anglophone de Yedioth Ahronoth, le quotidien le plus lu d’Israël, et a été immédiatement repris par de nombreux sites, y compris The Muslim Times.

Un étudiant israélien s’était inquiété de l’élection, le mois dernier, d’une musulmane portant le hijab comme maire de la ville de Visoko en Bosnie – le premier maire dans l’histoire de l’Europe à porter le hijab. Sur le site Kipa, il a donc consulté le rabbin Baruch Efrati, directeur d’une yechivah et rabbin de la colonie d’Efrat en Cisjordanie : « Comment combattre l’islamisation de l’Europe et la remettre aux mains des chrétiens et des modérés ? »

Réponse du rabbin Efrati : « Il faut se féliciter de l’islamisation de l’Europe, tant du point de vue moral que théologique ».

Du point de vue moral, « les Juifs devraient se réjouir que l’Europe chrétienne soit en train de perdre son identité, à titre de punition pour ce qu’elle nous a fait pendant des siècles quand nous y étions en exil ». Le rabbin a cité des textes juifs médiévaux sur les pogroms. « Nous ne pardonnerons jamais aux chrétiens d’Europe d’avoir égorgé des millions de nos enfants, de nos femmes et de nos vieillards… Pas seulement lors de l’Holocauste récent, mais à travers les générations, d’une manière systématique qui caractérise toute les factions du christianisme hypocrite… »

« À présent, a-t-il conclu, l’Europe est en train de perdre son identité au profit d’un autre peuple et d’une autre religion, et il n’y aura pas de vestiges et pas de survivants de l’impureté du christianisme, qui a versé une quantité de sang qu’il sera incapable d’expier ».

Du point de vue théologique, le christianisme, selon le rabbin Efrati, est une « idolâtrie », alors que l’Islam est seulement « une religion qui se trompe dans ses jugements sur ses prophètes, mais qui est relativement honnête ».

Le rabbin a cependant ajouté que les Juifs devaient « prier pour que l’islamisation de la plus grande partie de l’Europe ne fasse pas tort au peuple d’Israël ».


Les juifs intégristes expliquent ouvertement pourquoi ils défendent les guerres islamiques en Europe

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire