Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

samedi 15 septembre 2012

Bicentenaire de 1812: une exposition sur la bataille de Borodino s'ouvre à Paris


Bicentenaire de 1812: une exposition sur la bataille de Borodino s'ouvre à Paris

RIA NovostiGuerre patriotique de 1812: reconstitution de la bataille de BorodinoGuerre patriotique de 1812: reconstitution de la bataille de Borodino
13:14 27/08/2012 Une reconstitution de la bataille de Borodino, consacrée au 200e anniversaire de la bataille entre les troupes russes et napoléoniennes, s'est déroulée à Krasnoe Selo, aux environs de Saint-Pétersbourg. Un diaporama présenté par le portail RIA Novosti à Saint-Pétersbourg.>>


Une exposition consacrée à la bataille de Borodino (bataille de la Moskova) de 1812 s'est ouverte ce vendredi 14 septmbre dans la résidence de l'ambassadeur russe Alexandre Orlov à Paris à l'occasion du bicentenaire de la victoire russe dans la guerre contre Napoléon.

L'exposition, qui sera ouverte jusqu'au 23 septembre, présente des tableaux, miniatures, documents, uniformes et d'autres pièces prêtées par les Archives d'Etat russes, le Musée d'histoire de la ville de Moscou, le Musée des cosaques, ainsi que les descendants d'officiers français ayant participé à la campagne de Moscou.

Les deux premiers jours de l'exposition coïncident avec les Journées européennes du patrimoine, les visiteurs pourront donc y accéder gratuitement les 14 et 15 septembre.

"Nous avons apporté la collection des Cheremetev-Semenov consacrée à la guerre de 1812. Il s'agit des descendants de Pavel Cheremetev qui a participé à la guerre. Ces pièces se sont conservées par miracle dans le couvent Novodevitchi de Moscou pendant la révolution de 1917 et la guerre de 1941-1945", a annoncé Galina Vedernikova, directrice du Musée de la ville de Moscou.

Cette manifestation culturelle permet de voir des pièces qui n'ont jamais été exposées, selon Cyrille Boulay, commissaire général de cette manifestation culturelle. Selon lui, il s'agit d'une manifestation intéressante mais aussi triste, puisqu'elle rappelle les événements dramatiques et les pertes françaises et russes.


L'Europe unie de l'empereur russe Alexandre I

Guerre de 1812: s'unir autour des idéaux de la victoire (patriarche Cyrille)

Bicentenaire de 1812: Poutine appelle à l'unité de la Russie

Les batailles idéologiques de 1812 : les méthodes napoléoniennes


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire