Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

jeudi 30 août 2012

Le blog d'Alexandre Latsa : "Dissonance"… ou la Russie authentique…



Alexandre Latsa : Dissonance


Laissons Alexandre Latsa se présenter :

"En 1999, la guerre contre la Serbie a éclaté, et j'ai activement soutenu le collectif non à la guerre (CNG). J'ai pris part à la constitution d'une association humanitaire privée qui a procédé à des actions de convoyages humanitaires vers le nord de la Serbie, et notamment travaillé avec un orphelinat sur place. J'en ai profité pour apprendre le Serbe et passer mes étés suivants entre la Serbie et la république Serbe de Bosnie. La Serbie m'a directement mis en contact culturel avec la Russie.

J'ai ensuite travaillé quelques années pour la filiale francaise d'un gros groupe international (principalement entre la France, l'Italie et la Chine). Cette expérience professionnellement intéressante m'a conforté dans cette idée que le monde se développe fortement ailleurs qu'en Occident et qu'en Europe, et que cette dernière doit être absolument unie pour faire face aux défis colossaux qui l'attendent dans ce millénaire (mondialisation chaotique et violente, migrations climatiques massives, explosion des groupes transnationaux mafieux, terrorisme généralisé, modifications des frontières, apparitions/disparitions d'états, guerre économique totale..).

En 2008 j'ai déménagé en Russie par choix personnel. La Russie m'est apparue et m’apparaît toujours aujourd'hui comme un grand pays Européen, pièce de voûte fondamentale à tout projet européen digne de ce nom. Je suis persuadé que ce pays jouera un rôle majeur dans ce siècle, et sera le cœur de l'Europe en devenir. Politiquement je me définirais comme un européen, partisan de l'axe Paris-Berlin-Moscou. Je suis un continentaliste convaincu, et également orthodoxe. Frappé par le gap entre la réalité de ma vie en Russie et ce que je pouvais en lire dans les médias français, j'ai décidé de développer le blog Dissonance. Celui ci c'est transformé en une sorte de plateforme destiné à donner un autre regard sur la Russie. Le blog traite tant de l'actualité concernant la Russie, que de géopolitique ou encore de sujets comme la démographie et les phénomènes migratoires du pays. Contrairement à ce que j'ai pu lire, je tiens seul le blog Dissonance.

Aujourd'hui je travaille comme chroniqueur pour l'agence de presse Ria Novosti, chaque mercredi, ma tribune est consultable sur la tribune libre de Ria Novosti. Je collabore également avec l'IRIS, l'un des principaux Think-tank francais.

Je suis aussi collaborateur de l'institut Italien Eurasia-Rivista. Il m'arrive de participer à d'autres publications, vous pouvez me googler pour en savoir plus, ou alors me contacter par email : alexandre.latsa@gmail.com."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire