Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mardi 19 juin 2012

David Cameron ironise face à la "noblesse d'âme" et à l'angélisme fiscal de Flanby


Plus de bises pour la France…

Ce 18 juin au sommet du G20 au Mexique, le Premier ministre britanique, David Cameron, vivement applaudi, ironise sur la ruine annoncée de la France et l'angélisme de Flanby et des socialistes français : "La Grande-Bretagne déroulera le tapis rouge aux entreprises françaises si le président français François Hollande instaure un taux d'imposition de 75% sur les revenus des plus riches".

Opportuniste, le chef du gouvernement britannique a par ailleurs tendu des perches à l'Allemagne, soulignant sa proximité de vues avec la chancelière Angela Merkel…

Tout cela serait bien insignifiant si à travers un tel président ce n'était la France et l'ensemble des Français qui étaient ridiculisés…

Incapable d’une réponse argumentée, voilà que pour la télévision Flanby-bouche-cousue justifie son silence par de la « noblesse d’âme »… sic ! sic ! j’ai bien entendu ! nous avons tous bien entendu aux infos de la 2, chez Pujadas ! C’est vrai qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, mais si c’était le cas pourquoi personne ne l’a remarquée plus tôt cette « noblesse d’âme » ? Et que viendrait faire dans ce différend de politique fiscale une prétendue « noblesse d’âme » ?

Voudrait-il plutôt parler du sacrifice consenti des pigeons français qui sans broncher accepteront d’être spoliés ? Il demeure bien inquiétant que Flanby le Normal soit autant à court d’arguments dans un tel débat. Car c’est un véritable débat… La croissance ne se décrète pas, surtout pas par des incantations et, à présent, par une auto-proclamation d’une « noblesse d’âme » jusque là bien dissimulée. La croissance se nourrit d’abord de confiance en l’avenir et d’encouragements concrets…

S’il fallait décerner de la « noblesse d’âme » ce serait certainement à la compassion de David Cameron qui face à la déconfiture du président de la France (car c’est le président de la France !) a fait mine de concéder qu’il n’avait fait que plaisanter…

Merci, Mr. David Cameron pour votre compassion à l’égard de notre président mais surtout à l’égard de nous-mêmes malheureux Français… Hommage soit rendu à votre « noblesse d’âme » !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire