Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mardi 29 mai 2012

25 novembre 1970 : le jour où Yukio Mishima choisit son destin



"Un certain regard" au festival de Cannes : les derniers jours de la vie de Yukio Mishima qui tente un coup d'État en prenant en otage un général au ministère de la Défense, avant de se suicider le 25 novembre 1970…

Yukio Mishima

Le 25 novembre 1970, un écrivain mondialement connu et reconnu se donnait la mort après avoir envahi le QG de l'Armée en tentant un coup d'État nationaliste. Cet auteur c'est Yukio Mishima. Quelle fut la vie de cet homme engagé, parfaite incarnation de nobles idéaux mis en action ? Né en 1925, Mishima est diplômé en droit. Après s'être fait remarquer par son premier roman publié les "Confessions d'un masque", qui est un ouvrage autobiographique et un grand succès dans lequel il raconte son enfance, Mishima bâtit une œuvre dense, variée et riche de valeurs essentielles.

Mishima c'est d'abord le culte du corps, de la force et de la beauté de celui-ci. Une part importante de ses ouvrages reflète ce culte mais le roman probablement le plus révélateur est "Le Soleil et l'Acier", roman dans lequel ressort pleinement l'importance qu'il accorde à la force physique ! Culte qu'il ne se contentera pas d'énoncer mais qu'il mettra en pratique avec ardeur pour compenser sa faible constitution initiale, travail par lequel à force de pratiquer la musculation et les arts martiaux, il obtiendra dans ses dernières années un parfait corps d'athlète. Mishima c'est aussi l'adoration du Soleil. Toujours dans son livre "Le Soleil et l'Acier", il précise l'importance qu'il accorde à cet élément qu'il voit comme essentiel, qui est celui qui tanne la peau et la fortifie, cet "observateur tout puissant, témoin ardent de tous les évènements terrestres". Mais Mishima c'est également l'homosexualité qui caractérisera sa vie. Homosexualité qu'il vivra constamment avec ambiguïté puisqu'il la revendiquera indirectement dans ses livres mais luttera toujours contre elle dans sa vie publique, notamment en se mariant.

Courts métrages réalisés par un fervent de Yukio Mishima :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire