Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

mercredi 4 avril 2012

Jean-Pax Méfret : "Une Sale Affaire"… de Stevan Markovic à Mohamed Merah ?


L'affaire Markovic évoque étrangement des méthodes qui sont toujours utilisées dans la guerre pour le pouvoir… où s'agitent s'exhibent corrompent mentent falsifient menacent complotent liquident hommes politiques, polices et agents secrets…

Jean-Pax Méfret : Une Sale Affaire : Markovic, Marcantoni, Delon, Pompidou et les autres...

Avec "Une Sale Affaire" Jean-Pax Méfret revient sur un dossier mêlant show business, banditisme et politique. Il raconte comment une banale affaire criminelle, l’assassinat de Stevan Markovic, un Yougoslave de l’entourage d’Alain Delon, a servi de point de départ à un complot destiné à briser la carrière politique de Georges Pompidou qui se posait en successeur de DeGaulle.

Fausses informations, photos truquées circulent dans Paris, éclaboussant des femmes et des hommes devenus la cible d’officines proches du pouvoir en place. L’enquête criminelle sert de prétexte à une succession de pseudo-révélations visant, au travers de son épouse, Georges Pompidou, l’ancien Premier ministre de DeGaulle.

C’est dans les coulisses de cette sale affaire que Jean-Pax Méfret nous entraîne. Un univers frelaté où s’agitent des agents des services secrets, des membres ds polices parallèles, des conseillers ministériels qui ont pour seul objectif d’empêcher Georges Pompidou de succéder à DeGaulle.

La publication récente d'une enquête sur l'affaire Markovic et son immense succès en librairie ne sont certainement pas fortuits…

"Une Sale Affaire" c’est l’histoire d’un de ces règlements de compte dans l’ombre de la Croix de Lorraine…







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire