Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

jeudi 27 octobre 2011

La colère de l'eau… … สู้ภัยน้ำท่วมฉันและเธอกับความหวัง


Des informations alarmistes circulent, colportées par certains sites Internet voire TV5, telles : « Vent de panique à Bangkok… Il a été notamment demandé à toute la population de quitter la capitale… »   C’est totalement faux… La pluie, contrairement à ce qui est dit encore aujourd'hui sur certaines TV, a complétement cessé de tomber depuis une bonne semaine…  Les trois prochains jours risquent d’être difficiles à cause de grandes marées… C'est vrai. C’était prévu… Mais il n’est pas dans le tempérament des Thaïlandais de paniquer… Ceux qui se trouvent en zones inondées s'entraident, se protègent, protègent leurs biens… mais jamais ne paniquent, et plutôt que de se plaindre chantent et plaisantent… Malgré les congés accordés, aujourd'hui dans la plus grande partie de la ville non inondée les gens ont travaillé normalement… Ce soir, jeudi 27 octobre, toute l'activité était encore normale… Seul problème, il n'y a plus d'eau minérale : les usines de mise en bouteille ont été envahies par les eaux…

Voici un renvoi vers le site d'un opérateur plutôt pas très professionnel qui répand de telles nouvelles non vérifiées aussi mensongères qu'alarmistes et diffamatoires…  TourMag.com


La Chambre de commerce de Thaïlande appelle le gouvernement à protéger Bangkok à tout prix… et fait des propositions pour assurer un approvisionnement suffisant en produits essentiels, accélérer l’évacuation des eaux de Bangkok… minimiser l'impact de l’inondation sur l'activité économique de l'ensemble du pays .


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire