Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

samedi 29 octobre 2011

L'info telle qu'elle est… mensonges… À Euronews un prix d'excellence pour la tromperie





L'atmosphère semble s'être brusquement alourdie ce samedi matin… Le métro souterrain, qui s'aventure à la limite des quartiers nord, fonctionne normalement mais à chaque station une seule entrée reste praticable, par prudence les autres accès ont été condamnés et protégés. Je me suis promené sur tout le réseau du métro aérien, nulle part traces d'inondation pas même au bord du Chao Phraya près de saphan Taksin. C'est vrai que les effets de la forte marée ne sont attendus que pour ce soir après 18 heures (GMT +7). Il faut aussi dire que les Bangkokois sont privés de leurs rendez-vous préférés de fin de semaine… Le marché de Chatuchak est fermé ; fermés aussi le Queen Sirikit Center, l'Impact Arena à Lak Si… et bien d'autres pôles d'intérêt… Alors que faire ?  Ceux qui sont partis n'avaient peut-être pas tout à fait tord…

Dans Bangkok en alerte, des sacs de sable partout pour protéger bâtiments publics et privés… ici la Primature


La Primature, de nuit… des bénévoles prêts à endiguer une éventuelle montée des eaux…








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire