Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

jeudi 22 septembre 2011

Pour l'honneur des Harkis



Cette vidéo se veut n hommage aux Harkis, ces Anciens Combattants de la France durant la pacification de l'Algérie contre le FLN, entre 1954 et 1962. Dès le cessez-le-feu du 19 mars 1962, cessez-le-feu  violé dès le premier jour, les Harkis furent abandonnés et livrés à un génocide annoncé délibérément ignoré par la France officielle engendrant plus de 150000 morts, massacrés dans des conditions barbares.

Pour ceux qui échappèrent au massacre : accueil inhumain et dégradant en France métropolitaine. À compter de 1962, les survivants et leurs familles furent parqués dans des camps de concentration, frappés d'une mort sociale annoncée programmée maintenue, parachevant ainsi la "tragédie des harkis".  Toujours en souffrance de nos jours. Une France officielle toujours aussi ingrate.

Un premier et seul responsable : De Gaulle ! Mais De Gaulle n'a jamais été désavoué par la France et ceux qui lui ont succédé…

La Coalition Nationale des Harkis et des Associations de Harkis s'évertue à faire réparer ces "turpitudes étatiques" et à rétablir la vérité et la justice envers les Harkis et leurs Familles (notamment, via son site officiel, http://www.coalition-harkis.com ).



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire