Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

jeudi 14 avril 2011

Discours du rabbin Rzeichhorn qui savait tout…

Le discours du rabbin Rzeichhorn prononcé en 1865 au cimetière de Prague sur la tombe du rabbin Siméon Ben Jahouda.  Retranscrit par deux journalistes qui furent tués peu après. Louis-Ferdinand Céline y fait écho dans "Bagatelles pour un massacre". Noter qu'il ne s'agit pas ici du discourt complet mais d'un résumé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire