Qui ne risque rien n'est rien… sur le chemin de Damas, alors que les opinions ont cédé face aux certitudes…
on ne le dit assez : un âge n'en chasse pas un autre, tous les âges qu'on a vécu coexistent à l’intérieur de soi, ils s'empilent, et l'un prend le dessus au hasard des circonstances.

dimanche 27 mars 2011

Qui se soucient des Chrétiens d'Orient ?

 
- Monseigneur Philippe Brizard,
- Sa Béatitude Gregorios III Laham, patriarche melkite d’Antioche,
lors du synode pour le Moyen-Orient, 10-24 octobre 2010

Évoquer leurs souffrances, leurs sacrifices, dérange. Qui se soucient des Chrétiens d’Orient ?... Prendre la mesure de leur calvaire… Le mercredi 30 mars 2011, une grande conférence : « Chrétiens d'Orient face à l'ébranlement des pays musulmans ».
Deux conférenciers de choix… 
Son Altesse Royale le prince Jean d’Orléans et
Monseigneur Philippe Brizard, directeur général émérite de l’œuvre d’Orient.
Espace Saint-Pierre 121 avenue Achille Peretti 92200 Neuilly-sur-Seine.

Mgr Brizard, grand connaisseur de cette région, évoquera la situation des Églises orientales à la lumière des travaux du dernier synode des évêques d'Orient. Le prince Jean, très attaché au Liban où il s'est rendu à plusieurs reprises, développera une perspective politique à la lumière de la tradition capétienne - depuis François Ier ! - de profond attachement de la France pour ces populations amies.
Les récents évènements de Tunisie, d'Egypte et de Libye nous rappellent à quel point ces pays sont instables et que des menaces très lourdes ne cessent de peser sur les minorités chrétiennes. Pour leur marquer votre solidarité, venez, le 30 mars, écouter le prince Jean et Mgr Brizard ! 


« Chrétiens d'Orient face à l'ébranlement des pays musulmans »
mercredi 30 mars 2011, à 20 heures précises
espace Saint-Pierre, 121 avenue Achille Peretti  92200 Neuilly-sur-Seine
         accueil à partir de 19h30           métro Les Sablons              participation 12 € (étudiants 6 €)

source : http://www.lesmanantsduroi.com/articles2/article1190.php

Vous pourrez trouver un compte-rendu complet de cette conférence en suivant le lien :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire